Que savoir sur les assurances pour animaux: Un guide bref

que savoir assurances pour animaux guide bref franck

Parler d’assurance-santé pour les animaux n’est sans doute pas un des premiers sujets auquel on pense lorsqu’on débute avec un nouveau compagnon.

Et pourtant, quand on y réfléchit juste un peu plus, on peut y voir tous les avantages que celle-ci peut offrir.

Nous ferons donc un tour d’horizon des points à regarder, des bons et moins bons côtés également.

Sachez qu’il y a de nombreuses compagnies qui offrent ce service maintenant (voir en référence) et qu’il n’y a pas de mauvais produit mais possiblement certains qui vous conviennent mieux que d’autres. Après cette lecture, vous serez en mesure d’évaluer si cet outil est intéressant ou pas pour vous et votre animal.

Pour débuter, saviez-vous qu’en 2020, il y avait 3,45 millions d’animaux assurés en Amérique du Nord (1)? 

Ceci représente une augmentation de ce marché de 23,4% sur les cinq dernières années, ce qui est tout de même assez important. Cependant, le nombre total de chats et chiens assurés au Canada et aux États-Unis n’atteint toujours pas les 5%. D’autres pays (dont certains en Europe) sont beaucoup plus avancés à ce niveau.  

Alors, qu’est-ce qu’une assurance-santé? C’est simplement une façon de payer pour vos frais vétérinaires principalement.

La majorité des assurances couvrent 80% des frais lorsqu’il y a une nouvelle maladie, un problème grave, une hospitalisation ou une chirurgie. Pensez-y un peu: une facture de 1000$, alors vous en payez 200 et le 800$ restant est remboursé par l’assurance. Génial non?!

Vous avez sans doute remarqué que j’ai noté ‘nouvelle’ maladie. En effet, comme nos propres assurances, il se pourrait qu’il y ait des exclusions si vous débutez l’assurance alors que votre animal est plus âgé et que celui-ci a déjà eu divers ennuis de santé. Ceci illustre l’intérêt d’y souscrire quand votre animal est relativement jeune et sans histoire. C’est rarement à 12 ans et plus qu’il est le bon temps de commencer, dû aux possibles exclusions. 

Évidemment, il y aura un frais à chaque mois pour garder votre assurance valide. Ceci est bien normal.

C’est d’ailleurs ici que vous pouvez aussi vous arrêter et vous dire: mais Dr Franck, si j’ouvre mon propre compte pour mon animal et que j’y dépose ce même montant que j’aurais déjà payé pour l’assurance, ça pourrait être intéressant non?!  Et oui, ça peut être intéressant! Car cet argent que vous déposez pour votre animal restera à vous, et si celui-ci ne tombe pas malade souvent, alors vous pourrez récupérer à tout le moins une partie éventuellement.

Vous pouvez facilement vous imaginer que parfois tout va bien et qu’il n’y a rien de problématique qui se passe pour sa santé. Puis parfois, c’est malheureusement bien différent, malgré toute votre bonne volonté. Au final, il faut tout de même avoir une certaine discipline pour prendre cette avenue du ‘dépôt dans le propre compte de pitou’, car il pourrait être tentant d’utiliser cet argent pour d’autres imprévus de votre vie. Auriez-vous la volonté d’y résister?

Un aspect qui peut être à considérer pour le choix de l’assurance est que parfois il y a des montants maximums par année (ou bien sur la durée de la vie). Dans le cas de certaines maladies graves et chroniques ou bien de chirurgie complexe, ces maximums seront rapidement atteints.

Bref, avant de vous embarquer dans un contrat, prenez le temps de lire celui-ci pour être bien certain qu’il vous convient. 

Alors si on résume un peu, les avantages de prendre une assurance-santé sont:

  • permet de payer une bonne partie des soins médicaux imprévus
  • permet de se concentrer sur la qualité de ces soins plutôt que sur leurs coûts uniquement
  • donne une certaine tranquillité d’esprit

Cependant, l’assurance peut parfois être plus coûteuse si votre animal ne tombe pas malade, car vous aurez payé tout ce temps pour ‘rien’. De plus, elle ne favorise pas de faire votre propre épargne, ce qui est intéressant pour les plus disciplinés d’entre vous.

Conclusion

Au final, je crois qu’il faut surtout retenir qu’il est primordial pour un propriétaire d’animal de penser à son budget.

Si votre budget est bien appréciable dès le départ et qu’il y a une grosse dépense vétérinaire, vous n’avez probablement pas à vous préoccuper de tout ceci.

Si au contraire vous ne pourriez pas payer quelques milliers de dollars d’un coup, il faut réfléchir à ce que vous ferez si une catastrophe arrivait. Si vous à tout le moins vous y avez déjà réfléchi, vous serez assurément plus en paix 🙂

 

Lectures complémentaires (Compagnies d’assurances pour animaux)

https://www.sonnet.ca/assurance-pour-animaux-de-compagnie

https://www.petsecure.com/

https://www.desjardinsassurancesgenerales.com/assurance-animaux-compagnie

https://trupanion.com/

https://www.lapersonnelle.com/assurance-animaux-compagnie

 

Source 1: North American Pet Health Insurance NAPHIA – About the Industry – State of the Industry Report 2021